Bien placer sa caméra de surveillance : tout ce qu’il faut savoir


Savoir placer sa caméra de surveillance est une condition sine qua non pour une protection opérationnelle.  En fait, bien positionner une caméra n’est certainement pas aussi évident qu’on pourrait le penser de prime abord. Plusieurs facteurs sont à prendre en considération.

Techniquement, Il faut bien cerner les caractéristiques et le fonctionnement de votre caméra ainsi que le type de branchement qu’elle requiert.

Nous allons essayer de vous fournir plusieurs éléments de réponses pour vous aider dans votre recherche d’une protection efficace.

Quelles normes en matière d’emplacement des caméras de surveillance ?

Lors de la pose d’une caméra de surveillance, certaines règles se doivent d’être respectées. Celles-ci proviennent aussi bien de la loi qui réglemente la vidéosurveillance (ou vidéoprotection selon le terme officiel exact), que de l’avis des experts sous forme de conseils et d’informations techniques généralistes.

Vous n’êtes évidemment nullement tenus de respecter ces derniers à la lettre puisque tout le monde possède ses propres contraintes. Il s’agit donc tout d’abord de respecter la loi en matière de surveillance par caméra aussi commençons donc par les exigences du législateur.

Les exigences du législateur

L’emplacement « correct » d’une caméra de surveillance est soumis à certaines règles issues des lois en vigueur, qui doivent obligatoirement être respectées. Elles sont particulièrement strictes en ce qui concerne la disposition des caméras extérieures.

  • En effet et quels que soient vos objectifs, votre caméra doit se limiter à la sphère strictement personnelle. Dans tous les cas, elle doit respecter la vie privée des voisins, des visiteurs et des passants. Par conséquent, il convient d’installer votre caméra là où elle filmera uniquement l’intérieur de votre propriété (maison, jardin ou terrasse) mais en aucun cas la voie publique ou les propriétés avoisinantes. Dans le cas où votre porte donne directement sur l’espace publique, il faut régler l’angle d’inclinaison de la caméra, de manière à éviter tout empiètement sur la liberté d’autrui.
  • En ce qui concerne les caméras d’intérieur, la loi ne prévoit aucune disposition particulière ; il faut cependant veiller à ne pas porter atteinte à la vie privée des personnes filmées tels que les membres de votre famille, vos amis ou encore vos invités. La caméra doit être utilisée uniquement à des fins de sécurité et de protection.
  • Bien évidemment, il existe d’autres obligations similaires conformément à la législation en vigueur comme par exemple si les lieux filmés sont accessibles au public, l’installation de caméras de surveillance doit faire l’objet d’une déclaration à la préfecture, ou encore dans le cadre d’un commerce où, même si les lieux ne sont pas accessibles au public, le propriétaire est tenu d’inscrire son système de vidéosurveillance dans le registre des traitements de données.
  • Enfin, il est important que toute personne (public), accédant à un établissement équipé de caméras, soit informée que celui-ci est sous vidéosurveillance par un panneau ou un autocollant, comportant par exemple un pictogramme adéquat lisible et explicite pour tous.

La réponse des experts

Pour parvenir à réaliser une installation efficace, le choix de la caméra appropriée est essentiel. Plusieurs éléments doivent être pris en considération tels que l’espace à traiter, l’angle de vue, les exigences  personnelles (détection de mouvement, identification faciale, …) ainsi que les particularités de l’environnement (alimentation électrique, wifi, luminosité, niveaux de contraste, …).

Par conséquent, le choix stratégique de l’emplacement idéal d’une ou de plusieurs caméras de surveillance implique obligatoirement le respect de certains paramètres afin d’assurer des conditions de fonctionnement optimal.

Objectif de la caméra : quel niveau de détail ?

Tout d’abord, l’objectif de la surveillance doit être formellement établi puisqu’il va vous permettre de définir le type de caméra à utiliser ainsi que son positionnement :

  • Si votre but est d’avoir une vue d’ensemble d’un accès ou d’un espace afin de surveiller les mouvements des personnes et des objets,
  • Si vous voulez identifier clairement toute personne ou objet traversant le champ de la caméra. Celle-ci  doit être alors positionnée et mise au point de manière à obtenir le niveau de détail voulu.

La hauteur et l’angle de la caméra

D’une manière générale, on s’imagine souvent que le montage d’une caméra en hauteur est l’idéal : la caméra est inaccessible et discrète à souhait. Eh bien, on est bien loin de la vérité à part, bien sûr pour les caméras PTZ (sophistiquées mais assez coûteuses). Une installation trop élevée va réduire votre champ de vision, ainsi que l’efficacité de l’infrarouge.

En pratique, une caméra de surveillance est idéalement installée lorsque :

  • Elle se trouve à une hauteur comprise entre 2 à 3 m du sol.
  • Elle doit couvrir les passages obligés.
  • Elle ne doit pas laisser d’angles morts tout en vous permettant d’observer distinctement les activités ainsi que les visages des personnes qui se trouvent dans son champ de vision.
  • Elle doit être légèrement inclinée vers le bas pour obtenir plus de précisions dans les images. En mode identification, 10° à 15° donnent les meilleurs résultats sinon 30° est souvent suffisant pour un plan d’ensemble.

Que ce soit à l’intérieur de votre maison ou dans votre jardin, il est important de préférer les endroits offrant une vue particulièrement dégagée tout en veillant à gagner le plus possible en discrétion.

Champ (ou angle) de vision

Lorsqu’on projette d’acheter une caméra de surveillance, l’angle de vision fait partie des paramètres qu’on doit prendre en considération. Et qui dit angle de vision, dit focale.

Qu’est-ce que la focale et quelle est la différence entre une focale de 2,8mm, de 4mm ou encore de 6mm ?

Il ne faut surtout pas confondre focale et zoom : la focale de la caméra définit en partie l’angle de vue affiché sur votre écran alors que le zoom est une fonction de la caméra. Plus la focale est « courte », plus l’angle de vue est large (idéale pour la caméra extérieure), plus la focale est « longue », plus le champ de vision est réduit (idéal pour la caméra intérieure).

Finalement, L’objectif est de trouver un compromis entre l’angle de vue et la distance offerte par la lentille. Pour résumer le concept, plus la focale de la lentille est importante, plus la distance de vision est longue et plus votre angle de vision sera petit et inversement avec une focale de lentille qui serait petite.

Exemple de la focale et de son impact sur la qualité des images

Focale 2 . 8mm 12mm
 Angle de vue Entre 90 et 100° environ 30° environ
 Détail de vision  Faible Elevée
 Vue d’une personne Bonne de proche, très faible de loin Variable de près, bonne de loin

Il existe de nos jours des caméras dites varifocales où, comme son nom l’indique, il est possible de modifier la focale. Il s’agit des caméras les plus faciles à paramétrer.

Zones de détection et angles morts

La majorité des caméras extérieures ont un angle qu’on qualifie de « mort ». Si par exemple, la caméra est orientée pour surveiller l’accès à un portail, une porte d’entrée ou un jardin, tout ce qui se trouve sur les différents côtés non couverts par l’objectif de la caméra est qualifié d’angle mort et représente le point faible qu’il faut à tout prix éviter ou minimiser au maximum.

Quel emplacement donnera le meilleur angle de vue ? Doit-on installer une caméra sur un mur vertical ou plutôt, sur une surface horizontale ?

Ici encore, la réponse n’est pas évidente, l’objectif étant de faire en sorte d’avoir le minimum d’angles morts possibles, c’est-à-dire de surfaces non couvertes par la caméra.

  • Un premier élément de réponse serait d’installer des caméras rotatives qui vous permettraient de couvrir une large surface. Dans ce cas, la condition d’efficacité réside dans la performance du détecteur de mouvements et la rapidité de la rotation de la caméra.
  • Il est également possible d’installer plus d’une caméra de surveillance afin d’obtenir une protection multiple et faire en sorte de couvrir l’ensemble de votre espace.

Dans tous les cas, il est plus intéressant de privilégier les caméras à grand angle (120° et plus) pour installer un nombre minimal de caméras de surveillance. Les caméras intérieures quant à elles affichent souvent beaucoup moins d’angles morts.

  • Lorsqu’elles sont destinées à surveiller une pièce, il est conseillé de privilégier les caméras dômes à installer sur le plafond, au milieu de la pièce.
  • Si vous optez pour un autre type de caméra, il faudra la placer à un angle précis de la pièce donnant sur l’entrée par exemple. Au niveau des couloirs, les mêmes conseils demeurent applicables, à la différence qu’ici, l’espace à surveiller est plus étroit mais souvent bien plus long.

L’alimentation électrique

Cette section vous sera particulièrement utile si vous utilisez une caméra filaire ou une caméra dont la connexion se fait par Ethernet (POE).

Comment optimiser la disposition des caméras si elles ont besoin d’être raccordées au secteur ?

En fait, vous n’êtes pas obligés de poser ce type de caméra juste au-dessus d’une prise. Bien au contraire, elles deviendraient vulnérables car il suffirait au malfaiteur de retirer la prise et la caméra ne fonctionnerait plus. Il faut plutôt placer les caméras là où les câbles de raccordement peuvent aisément passer, souvent juste au-dessus des portes et des fenêtres. Vous pourrez aussi tirer profit de votre installation électrique surtout si vous utilisez le système CPL (Courant Porteur en Ligne).

Le wifi

Si vous utilisez une caméra IP utilisant donc un réseau sans fil wifi, le problème des câbles ne se pose pas. Vous aurez peut-être tendance à penser que vous pourrez placer votre caméra de surveillance partout où vous le désirez. Ce n’est que partiellement vrai. En effet, vous devrez placer la caméra de manière à ce qu’elle capte correctement votre réseau sans fil. Par conséquent, il faudra veiller à la placer à bonne distance de votre box wifi.

S’il est vrai que certaines caméras peuvent capter le wifi à 200 ou 300 m, il faut garder à l’esprit qu’il s’agit d’une distance dénuée d’obstacles. Les meubles, les murs ou tout autre obstacle peuvent entraver le passage du signal, limitant ainsi la portée du signal.

Dans le cas où vous ne vous servez que d’une seule caméra, il serait plus pratique de la placer le plus près possible de votre source wifi. Si vous utilisez plusieurs caméras, vous ne pouvez sûrement pas avoir de box à chaque recoin de la maison. Il est alors recommander d’utiliser plusieurs relais de signal internet comme les répéteurs wifi ou alors de passer carrément par le système CPL afin de faire parvenir le signal de manière optimale.

Le détecteur de mouvements

Les systèmes de détection de mouvement dont sont pourvues certaines caméras sont très efficaces. Néanmoins, si vous avez un animal domestique ou si vous avez prévu d’orienter votre caméra face à une fenêtre ou en extérieur carrément, il est important de choisir un modèle comprenant des zones de détection.

En neutralisant la détection sur une partie de l’image, vous préviendrez des déclenchements intempestifs (à cause d’un chien qui passe ou d’un arbre qui remue sous l’effet du vent, par exemple).

Le nombre idéal de caméras

On aura beau placer la caméra de surveillance à la meilleure place possible, couvrir l’ensemble de votre propriété peut requérir d’installer plus de deux caméras. Les dispositifs de sécurité les plus adaptés se vendent par kit ou lot de deux, quatre, six, huit, etc. caméras.

Et puis, il ne faut pas oublier qu’il s’agit là d’un investissement. Vous n’allez donc pas payer le même lot de caméras si vous vivez dans une maison avec jardin ou dans un appartement. Il est donc nécessaire de bien examiner les différents emplacements sensibles à protéger et d’en faire l’inventaire.

Y aurait-il un nombre parfait de caméras de surveillance aptent à assurer une vidéosurveillance efficace?

En fait, il n’existe pas de formule toute faite que l’on appliquerait dans tous les cas. Le nombre de caméras à installer varie indubitablement selon les besoins de l’utilisateur et donc ses objectifs.

La surveillance des accès

Il est essentiel de protéger l’ensemble des accès d’une propriété tels que les portes, les fenêtres et le toit.

  • Il est effectivement judicieux d’installer une caméra de surveillance pour couvrir votre porte d’entrée non seulement de l’intérieur mais également de l’extérieur ainsi que tous les passages obligés qui y mènent comme les couloirs ou encore la cour ou l’allée extérieure.
  • Il est également conseillé de ne pas laisser de zones sombres ou mal éclairées autour de votre domicile sans surveillance. Les autres types d’accès au RDC et au premier étage de votre domicile, telles que les portes coulissantes et les fenêtres, doivent être aussi couverts par des caméras de sécurité.
  • Afin d’optimiser et de renforcer votre protection, Il est encore possible d’opter pour d’autres dispositifs complémentaires comme l’éclairage par détection de mouvement ou encore l’installation de verrous supplémentaires.

La surveillance de l’ensemble d’une propriété

Si vous avez une propriété d’une certaine dimension, il est évident que vous aurez besoin d’un nombre plus conséquent de caméras de surveillance. Aussi, il est recommandé de déterminer par vous-même les meilleurs emplacements pour l’installation des caméras (avec un angle de vue standard) en identifiant les zones que vous voudrez couvrir.

Vous pourrez ainsi cerner approximativement le nombre de caméras dont vous aurez besoin. Il est intéressant d’envisager d’installer des caméras factices en complément pour avoir un effet des plus dissuasifs et veiller à dissimuler votre lot de vraies caméras afin de les rendre plus discrètes et efficaces.

La surveillance d’un couloir

Qu’ils passent par la porte d’entrée, par une fenêtre ou par le garage, les cambrioleurs vont presque toujours devoir passer par un couloir ou un corridor pour circuler dans la maison. L’installation d’une caméra de surveillance est donc particulièrement recommandée dans ces zones de passage obligé.

  • Si le couloir en question forme une ligne droite, une seule caméra dôme placée au centre de celui-ci ou une caméra boitier fera très bien l’affaire.
  • Par contre, dès que le couloir à surveiller va dans deux directions différentes ou qu’il comporte un angle de séparation, deux caméras sont nécessaires afin de couvrir correctement l’ensemble.

Dans le premier cas, les caméras peuvent être posées côte à côte et tournées dans des directions opposées. Dans le second, elles devront être placées de part et d’autre de l’angle de séparation.

La surveillance d’une chambre à coucher

Tout dépend de la taille de la pièce et de la disposition des meubles qui la meuble. Une grande salle, même de 8  à 10 m2 peut être surveillée à l’aide d’une seule caméra si les meubles y sont de petite taille (une salle de réception, par exemple). Il faudra pour cela un modèle capable de couvrir l’ensemble de l’espace de la pièce à savoir 360°.

Au contraire, une petite pièce peut nécessiter la pose de deux caméras surtout si les meubles sont de grande taille et/ou posés de manière à entraver le champ de vision dans le cas d’une seule caméra.

Applications spécifiques

Généralement, il est évident que l’emplacement idéal pour une caméra d’intérieur n’est certainement pas le même que pour une caméra d’extérieur. Par ailleurs, une caméra extérieure solaire n’est sûrement pas placée de la même manière qu’une caméra extérieure classique et un babyphone caméra est placée différemment des caméras intérieures standards.

Voilà pourquoi il est utile d’aborder une à une ces applications bien spécifiques.

La caméra d’intérieur

Il est important d’éviter d’exposer la caméra intérieure à une source lumineuse ou réfléchissante afin d’assurer de bonnes conditions de fonctionnement. Elle ne doit pas être placée en face d’une télévision ou d’un ordinateur, ni directement en face des fenêtres. La lumière risque d’éblouir la caméra et d’altérer les images ainsi obtenues.

De plus, si vous optez pour une caméra avec pied (c’est-à-dire celles qui ne seront ni accrochées au plafond, ni posées sur un mur), il est préférable de la poser loin de votre plan de travail et de privilégier les endroits hors de portée afin d’éviter de la faire tomber.

Bien évidemment, il faut préférer un emplacement propice à la circulation de l’air pour éviter les cas de surchauffe et hors  de la portée des enfants.

La caméra d’extérieur

La caméra extérieure doit répondre à d’autres exigences que celles qu’on a déjà évoquées. En effet, celle-ci est exposée aux intempéries et aux aléas du climat. Par conséquent, il est préférable de la placer là où elle sera à l’abri des vents violents, de la pluie, de la neige mais aussi du soleil.

Bien sur ce type de caméra est étanche avec un indice de protection élevé (IP 65 et plus), cependant il est toujours préférable de renforcer sa protection. Plutôt que de la mettre sur une des façades de la maison, il est plus sain de la placer sous votre porche. Cela évitera également que la caméra de surveillance soit la première chose que l’on remarque un fois passé votre portail.

Si vous voulez que votre caméra ait un effet dissuasif, sachez que le seul voyant rouge qui clignote signalera sa présence à toute personne malintentionnée. Selon vos objectifs, vous pouvez veiller à ce qu’elle soit visible ou discrète à votre convenance. Si vous optez pour la discrétion, il est préférable de choisir un modèle qui se fond dans le paysage avec un LED invisible.

La caméra pour bébé/enfant

La caméra babyphone a pour objectif premier de surveiller le bébé et d’aider les parents à veiller à son bien-être. En conséquence, elle doit être tenue à distance de l’enfant pour permettre aux parents de surveiller son environnement direct et d’identifier tout ce qui pourrait le perturber.

Toutefois, il ne faut pas non plus trop l’éloigner car la majorité des caméras babyphones sont équipées de l’audio bidirectionnel ce qui permet aux parents en cas de pleurs, de s’adresser à leur bébé. Bien souvent, la voix douce de sa maman peut réussir à le rassurer et donc le calmer. Certains modèles proposent même de la musique préenregistrée destinée à bercer bébé pour l’aider à s’endormir.

La caméra cachée

Comme son  nom l’indique, ce type de caméra a pour vocation principale d’être cachée. Elle doit être installée à 2 m au-dessus du sol, avec le meilleur angle de vue possible, à bonne distance du wifi et ne doit pas faire face à une source lumineuse.

Toutefois, elle doit surtout être placée là où elle ne sera pas remarquée et là où personne ne risque de la déplacer. Il est plus intéressant de la placer sur des supports ou meubles fixes tels que votre buffet ou mieux encore, opter pour une caméra déjà intégrée dans des objets de la maison (horloge, lampe, …).

La caméra solaire

Contrairement aux autres types de caméra extérieure, la caméra solaire est équipée d’une plaque solaire souvent sur la partie haute et donc face au soleil. Elle ne peut pas être placée à l’abri des intempéries mais plutôt là où elle peut recevoir le maximum de rayonnement solaire.

Il faut éviter toutefois de les mettre trop haut, à moins que le zoom de la caméra ne le permette. Dans tous les cas, trouver un modèle pourvu d’un boitier solide qui puisse accumuler suffisamment d’énergie pour une autonomie de plus de 24 h, idéalement pour plusieurs jours. Ainsi, vous pourrez toujours compter sur votre caméra surtout lorsque le temps devient nuageux.

Le vidéophone

Le vidéophone, également appelé visiophone, est un appareil électronique qui associe à la fois les capacités d’un téléphone et celui de la vidéo.

A la différence d’un interphone, qui consent seulement un échange oral, le vidéophone vous permet de voir votre interlocuteur grâce à une petite caméra fixée sur un boitier, ou placée au-dessus du pas de votre porte ou de votre portail. Cette caméra vous fournit les images extérieures sur l’écran d’un petit moniteur intérieur placé dans votre maison. C’est un système qui est très pratique surtout lorsqu’on a affaire avec des colporteurs ou autres vendeurs, c’est aussi une sécurité contre tout visiteur qui vous serait inconnu.

En comparant les vidéophones entre eux, vous verrez que certains ont des particularités qui serviront au mieux la surveillance de votre domicile : angle de vue large, reconnaissance faciale, … Par conséquent, optez pour le meilleur dispositif.

Ultimes conseils

Bien placer sa caméra est manifestement une étape cruciale de votre sécurité. Pour vous assurer du bon choix de l’emplacement d’une caméra, n’hésitez pas à faire des tests préalables à la pose. Montez sur une échelle et faites tourner. Vérifier ensuite la portée et la qualité des images enregistrées. Vous pouvez aussi essayer de mettre la caméra à l’envers. Dans certains cas, les images sont meilleures ainsi. La plupart des interfaces d’utilisateur ou des logiciels liés à la caméra possèdent une option pour retourner l’image.

Une fois la place confirmée, passez à l’appairage avec les appareils souhaités. L’efficacité et la rapidité de la communication de la caméra avec votre smartphone, votre ordinateur, vos alarmes sont tout aussi importants que la place de la caméra elle-même.

Puis configurez correctement votre caméra, au niveau des images, de la détection de mouvements et des fonctions à activer en cas de tentative d’intrusion chez vous (notification push vers votre téléphone, contact rapide de la police, alarme intrusion, …).

Enfin, notez bien qu’une fois fixée, la caméra ne doit pas rester sans entretien. Au moins une fois par an, il est recommandé de retirer la caméra, nettoyer son extérieur et vérifier la qualité de chacun de ses composants.

Summary
Article Name
Comment bien placer sa caméra de sécurité ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recent Content